Salles de concerts

par L'Univers de Noan  -  17 Décembre 2022, 08:00  -  #Musique

Vers 1740, les classes privilégiées d'Europe éprouvèrent l'urgente nécessité de disposer de salles de concerts publics, répondant aux exigences issues de l'évolution des techniques et des genres musicaux. Jusque-là, dans la plupart des cas, les concerts avaient lieu dans des locaux non destinés à cet effet et souvent face à des publics non avertis. Les théâtres, par exemple, étaient ainsi fréquemment utilisés pour des auditions au cours desquelles la musique servait de préambule aux représentations scéniques. Les tavernes et les salons de quelques demeures se transformèrent également en petites salles de concert ; elles jouèrent assurément un rôle d'importance dans la diffusion de la musique, mais ne pouvaient offrir, pour d'évidentes raisons d'espace et de sonorité, que des œuvres de musique de chambre. La construction des premières salles de concerts proprement dites commença donc au milieu du XVlllème siècle.

 

A l'exemple de la salle de musique Holywell à Oxford (1742) et la salle de l'ancien Gewandhaus à Leipzig (1781) qui témoignèrent  de l'évolution de la situation, entre autres facteurs, de l'essor de la bourgeoisie. Cette dernière, alors en plein développement, exigeait de nouvelles formes de salles de concerts qui reflétaient mieux ses conceptions et son importance sociale.

Le Holywell Music à Oxford et l'ancien Gewandhaus à Leipzig
Le Holywell Music à Oxford et l'ancien Gewandhaus à Leipzig

Le Holywell Music à Oxford et l'ancien Gewandhaus à Leipzig

Vienne, compte aussi plusieurs palais et théâtres pour ses événements musicaux mais doit attendre 1829 pour voir la naissance d'une salle exclusivement consacrée à la musique classique. De nos jours, cette ville abrite deux grandes salles de réputation internationale qui accueillent les meilleurs orchestres, interprètes et chefs d'orchestres du monde entier : la Musikverein et le Konzerthaus.

 

S'il y a beaucoup de salles de concerts de par le monde, il n'y a qu'une seule Musikverein. Cette salle est considérée comme l’une des plus prestigieuses du monde. Ce fleuron entièrement dédié à la musique est la première de style classique qui est construite à partir de 1867 et qui est  commandé il y a un siècle et demi  par la Société des amis de la musique de Vienne. Inauguré par l'empereur François-Joseph et l’impératrice Elizabeth en 1870, cette salle est créée pour satisfaire les besoins de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie appartenant à la Société des amis de la musique de Vienne qui désiraient avoir une plus grande salle pour leurs concerts.  Conçue par l'architecte danois Theophil Hansen elle a une capacité de plus de 2000 places et se distingue par sa somptuosité, ses tons clairs et ses lambris dorés. Les cariatides qui ornent sa galerie datent de 1911.

 

Outre sa noble beauté, le bâtiment de la Karlsplatz, construit non loin du luxueux boulevard Ringstrasse, s’inscrit dans un style architectural épuré reprenant en cela l’architecture viennoise de la seconde moitié du XIXe siècle avec colonnes, pinces et reliefs. Elle est par ailleurs célèbre pour son acoustique exceptionnelle. Il n’est donc pas surprenant que le légendaire Wiener Philharmonic Orchestra s’y soit installé voilà 146 ans, et dans laquelle se produisent des artistes du plus haut rang avec la participation directe des stars les plus en vue. Cette salle est également un lieu permanent pour les répétitions. Le magnifique bâtiment aux multiples facettes abrite également la célèbre Wiener Singverein (Wiener Singverein), l'éditeur de musique réputé Universal Editions ainsi que la manufacture de pianos viennois mondialement réputée : Bossendörfer.

 

Outre le Golden Hall principal, le bâtiment abrite six autres salles de concert dans lesquelles règnent un sentiment constant de sonorités musicales et de profondes traditions. Ce magnifique monument de musique classique abrite la haute culture en soi. Une visite au Musikverein est un must pour celui qui voyage à Vienne et assister à un concert au Musikverein, cela signifie connaître la capitale de la musique avec le plus haut niveau de qualité.

Le Musikverein de Vienne contruit en 1867

Le Musikverein de Vienne contruit en 1867

La seconde a ouvert ses portes en 1913 après seulement deux ans de construction. C'était, pour l'époque, l'un des bâtiments les plus modernes de la ville de Vienne. Sa construction commence en 1911 sous la direction Ferdinand Fellner et Hermann Gottlieb Helmer en collaboration avec Ludwig Baumann. Ces derniers établissent de nouvelles normes dans la technique de construction. Dans son design intérieur, les 40 ans d'expérience du cabinet d'architectes Helmer et Fellner sont entrés en jeu : les zones de foyer et les escaliers ont permis une capacité d’accueil d'environ 4 000 places ; les trois salles toutes situées à un même niveau sont totalement indépendantes. L'acoustique et l'atmosphère de la salle sont idéales pour un large éventail d'événements culturels. L'installation de services de restauration avec des buffets, un café et trois restaurants répondaient à toutes les exigences sociales du moment.

 

En termes architectural, le Wiener Konzerthaus de Vienne est une rareté. Cette salle de concerts offre une architecture résultant de la juxtaposition de deux esthétiques différentes : l'intérieur y est de style néoclassique et l'extérieur de style moderne. Les éléments de l'historicisme tardif, le sécessionnisme et l'art nouveau se confondent dans un tout. D'apparence réduite, le premier étage ne compte pas moins de trois salles qui peuvent respectivement accueillir 2030, 893 et 414 auditeurs.

 

Grâce à la haute qualité de construction du bâtiment, il n'y a eu que quelques réparations au fil des ans et qui ont également largement laissé la structure de la salle dans son état d'origine. La rénovation générale réalisée entre 1998-2001 a été équipé de la toute dernière technologie en matière acoustique et d'une quatrième salle de concert (le Berio-Hall). C'est grâce à la manipulation minutieuse du patrimoine architectural que l'on peut désormais s'attendre à une salle de concerts les plus modernes et les plus traditionnelles au monde.

 Le Konzerthaus de Vienne construit entre 1911 et 1913

Le Konzerthaus de Vienne construit entre 1911 et 1913

La ville de Londres n'est pas en reste et peut également s'enorgueillir d'une longue tradition, avec des salles comme le Royal Albert Hall, construit en 1871 dans le pur style victorien. À la suite de la destruction du Queen's Hall en 1941, le Royal Albert Hall devint la première salle de concerts de Londres. Toutefois, en raison de son énorme capacité d'accueil (10 000 personnes), de sa grande hauteur et de sa forme elliptique, le son ne se propage pas partout avec la même uniformité, ce qui nuit à la qualité acoustique des auditions. Signalons que l'espace des fauteuils d'orchestre a été conçu pour que les auditeurs puissent s'asseoir, rester debout et même s'allonger. Parmi les concerts prestigieux donnés au Royal Albert Hall, citons ceux qui furent dirigés par Richard Wagner en personne, dans le cadre du cycle « Wagner Festival Concerts >> qui se déroula en 1877.

 

Edifié en 1893, le Queen's Hall portait une grande et une petite salle. Après la démolition du St. James Hallen 1905. Le Queen's Hall devint le centre principal des activités musicales de Londres jusqu'à sa destruction lors du bombardement du 10 mai 1941, au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

 

Enfin, le Royal Festival Hall fût, quant à lui, achevé en 1951. Conçu selon l'architecture anglaise moderne, il dispose de 3000 places et l'originalité de son architecture intérieure en fait une salle de concerts exemplaire. Les parties latérales de l'édifice sont pourvues de balcons en saillie et le plafond est conçus dans les normes acoustiques les plus parfaites. Les créateurs de cet édifice furent J. L. Marwin et R. Mathew.

 

 

Noan Benito Vega
Prochain article :
salles de concerts (suite & fin)

(1) Le Royal Albert Hall - (2) Le Queen's Hall - (3) Le Royal Festival Hall
(1) Le Royal Albert Hall - (2) Le Queen's Hall - (3) Le Royal Festival Hall
(1) Le Royal Albert Hall - (2) Le Queen's Hall - (3) Le Royal Festival Hall

(1) Le Royal Albert Hall - (2) Le Queen's Hall - (3) Le Royal Festival Hall

Chers Lecteurs,
 

Sachez que je reste fidèle à cette valeur qu’est la gratuité et reste convaincu que cette dernière et le partage sont encore possibles sur internet… Mais n’oubliez pas, chers amis lecteurs, que vous êtes les garants de mon indépendance. L’existence de Passions Plurielles, dans la durée, dépend à la fois des dons et des actions réalisées à partir du site, par l’intermédiaire des partenaires. Même si je ne m'engage pas sur la voie du profit, comme toute structure, Passions Plurielles à besoin de ressources financières qui lui permettent à la fois de fonctionner et de se développer. Plus vos soutiens seront nombreux, plus le site durera et se développera. Alors, d’avance, merci à tous ceux qui contribuent à faire en sorte que Passions Plurielles puisse continuer à se développer au fil du temps… Bonne visite…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :